Politique / Defense/Securite

24 août 1991
Proclamation d'indépendance de l'Ukraine


Dans la foulée des bouleversements qui secouent le monde communiste, le Parlement ukrainien approuve unedéclaration d'indépendance transitoire. Il décide de la tenue d'un référendum sur la question, accompagné d'une élection présidentielle, le 1er décembre 1991.

Le vent de libéralisation qui souffle sur l'Europe de l'Est atteint l'
Ukraine. Avec la création du Rukh (Mouvement populaire ukrainien), l'opposition nationaliste s'organise dans la seconde république la plus populeuse de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Le Parlement déclare la souveraineté de la république, dans un cadre confédéral, en juillet 1990. Le 17 octobre, leprésident Leonid Kravchuk annonce la démission dupremier ministre Vitaly A. Masol que réclamaient des étudiants protestataires installés dans des campements de fortune. Dans les jours suivants, une manifestation de support aux étudiants réunit plus de 100 000 personnes. Le 24 août, le Parlement déclare l'indépendance transitoire de la république. Le lendemain, les législateurs votent la confiscation des possessions du Parti communiste (PC) ukrainien qui coupe les liens l'unissant au PC soviétique. Le président Kravchuk, un communiste au discours nationaliste, quitte le PC. Le 27 août, le Parlement déclare l'Ukraine puissance non nucléaire et s'engage à remettre ses armes nucléaires tactiques à la Russie avant juillet 1992. Le 15 septembre, plus de 50 000 personnes manifestent en faveur de l'indépendance complète. Plus de 80% des électeurs prennent part au référendum du 1er décembre 1991. Du nombre, plus de 90% se disent favorables à l'indépendance. L'élection présidentielle reconduit au pouvoir Leonid Kravchuk qui obtient 60 % des voix.

 

8 décembre 1991
Création de la Communauté des États indépendants


La signature du traité de Minsk, qui prévoit le regroupement de la Russie, de l'Ukraine et du Belarus (Biélorussie) au sein de la Communauté des États indépendants (CEI), précède de quelques jours la dissolution officielle de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). 

L'année 1991 est celle des grands bouleversements enURSS. Après la reconnaissance de l'indépendance des États baltes -Estonie, Lettonie, Lituanie- , en septembre, la Russie, l'Ukraine et le Belarus (Biélorussie) décident le 8 décembre 1991 de former la Communauté des États indépendants (CEI). Le traité de Minsk, que signent leprésident russe Boris Eltsine et ses homologues ukrainien et biélorusse, prévoit une coordination entre les trois États dans une multitude de secteurs -économie, environnement, affaires étrangères, etc.- tout en favorisant leur transition vers une économie pluraliste. Le 21 décembre, huit autres républiques joignent les rangs de la CEI. Il s'agit de l'Arménie, de l'Azerbaïdjan, duKazakhstan, du Kirghizistan, de la Moldavie, duTadjikistan, du Turkménistan et de l'Ouzbékistan. Membre de facto, la Géorgie ne joindra officiellement les rangs de la CEI qu'en 1993. L'existence de l'URSS prendra fin le 25 décembre 1991, mais les questions de défense et les rivalités ethniques ne tarderont pas à aviver les tensions entre les membres de la CEI.

 

 

26 décembre 2004  Élection de

Viktor Yushchenko à la présidence de l'Ukraine


Viktor Yushchenko remporte l'élection présidentielle enUkraine en défaisant le premier ministre sortant Viktor Yanukovich. Ce triomphe survient après une crise politique de plusieurs semaines qui a amené le pays au bord d'uneguerre civile.

Lors du premier tour de l'élection présidentielle, le 31 octobre, le premier ministre Viktor Yanukovitch et l'ex-premier ministre Viktor Yushchenko se démarquent avec environ 39% des votes chacun. Une campagne marquée d'irrégularités précède le second tour qu'aurait remporté Yanukovitch avec 49,5% des votes, le 21 novembre. Mais les partisans de Yushchenko qualifient ces résultats de fraude et descendent massivement dans les rues de Kiev pour protester. La crise a une dimension internationale puisque Yanukovitch est perçu comme plus près de la Russie, alors que Yushchenko souhaite un rapprochement avec l'Ouest. Les parlementaires déclarent le vote invalide et la Cour suprême ordonne une reprise de l'élection. Le climat se calme, mais les tensions persistent, Yushchenko accusant même ses adversaires de l'avoir empoisonné. Le 26 décembre, ce dernier remporte la victoire avec plus de 50% des voix. Lors de son assermentation, le 23 janvier, le nouveau président exprime devant une brochette de dignitaires étrangers le souhait que son pays entre éventuellement dans l'Union européenne.

 

février 2010

Élection de Viktor Ianoukovytch à la présidence de l'Ukraine

 


 

 

Lors du deuxième tour de l'élection présidentielle enUkraine, le chef sortant de l'opposition, Viktor Ianoukovytch, remporte la victoire avec 48,95% des voix. Il devance la première ministre Ioulia Tymochenko qui reçoit l'appui de 45,5% des électeurs.

En 2004, l'
Ukraine a été secouée par la Révolution orange, un mouvement populaire qui a porté au pouvoir Viktor Iouchtchenko. Le mandat de ce dernier à la présidence s'avère toutefois difficile, tant sur le plan politique qu'économique. Le sentiment que le président n'a pas été à la hauteur des attentes s'exprime lors du premier tour de l'élection présidentielle, le 17 janvier 2010. La popularité de Iouchtchenko a chuté à un point tel qu'il n'obtient qu'un maigre 5,45% des votes, soit 1,3 million des 24,5 millions de bulletins remplis. Ce résultat le laisse nettement à court des deux meneurs : son rival à la présidentielle de 2004, l'ex-premier ministre Viktor Ianoukovytch, et la première ministre Ioulia Tymochenko. Le premier est le candidat du Parti des régions alors que la seconde représente le Bloc IT (Ioulia Tymochenko). Il s'agit de deux formations de centre droit, ce qui reflète l'évolution politique de l'Ukraine. Une âpre lutte se dessine au cours des deux semaines qui mènent au second tour de l'élection, le 7 février. C'est finalement Ianoukovytch qui remporte la victoire avec 48,95% des voix, soit environ 3,5 points de pourcentage de plus que son opposante. Des protestations s'élèvent du camp Tymochenko contre certaines irrégularités commises lors du scrutin, mais des rapports favorables d'observateurs étrangers apaisent rapidement les tensions. Le nouveau président entre en fonctions le 25 février et, le 3 mars, legouvernement de la première ministre Tymochenko est défait en chambre. Après un court intérim, c'est Mykola Azarov qui lui succédera.

 


 Organisation Politique 

L'Ukraine est une république multipartite à régime semi-présidentiel. Le pouvoir exécutif est exercé par le Cabinet dirigé par un Premier ministre tandis que le pouvoir législatif est dévolu auParlement.

Pouvoir exécutif

FonctionNomPartiDepuis
Président Viktor Ianoukovytch Parti des régions 25 février 2010
Premier ministre Mykola Azarov Parti des régions 11 mars 2010

 

Le président est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans. Il nomme le Premier ministre, qui doit être approuvé par le Parlement.

Pouvoir législatif

Le parlement (Verkhovna Rada) est composé d'une seule chambre, il compte 450 membres élus pour quatre ans au scrutin proportionnel (à la suite des amendements de 2004, les députés élus en 2007 le sont pour cinq ans). Le parlement prépare les lois, ratifie les traités internationaux et approuve le budget notamment. Le président de la Rada est le second personnage de l'État, après le président de la République et devant le Premier ministre.


Partis politiques

Notre Ukraine

Notre Ukraine était une coalition politique. Son chef était l'ancien président ukrainien Viktor Iouchtchenko.

Le parti a totalisé 14 % des voix durant les élections législatives de 2007. Il n'est plus représenté depuis les élections législatives de 2012.

 Union panukrainienne « Patrie »

L'Union panukrainienne « Patrie » est un parti politique libéral. Son actuelle dirigeante est Ioulia Tymochenko. C'est le principal parti d'opposition à la Rada.

Le parti a totalisé plus de 25 % des voix durant les élections législatives de 2012

Parti des régions

Le Parti des régions est le principal parti de la Rada. Son électorat est surtout russophone(dans l'est du pays). Son actuel dirigeant est Mykola Azarov, depuis que le président Viktor Ianoukovytch a été investi.

Le parti a totalisé 30 % des voix à l'occasion des élections législatives de 2012.

 


 

Résultats de la dernière élection législative

 

Élections du 28 octobre 2012

Formations politiques

Orientations

Votes

Votes(%)

Sièges

Sièges(%)

Parti des régions

 Gauche modérée

6 116 815

30,0

185

41,6

Union ukrainienne Patrie

 Centre droit

5 208 390

25,5

101

22,7

Alliance démocratique ukrainienne pour la Réforme

 Centre droit

2 847 878

14,0

40

9,0

Union panukrainienne Liberté

 Extrême droite

2 129 246

10,4

37

8,3

Parti communiste ukrainien

 Gauche communiste

2 687 246

13,2

32

7,2

Toutes les autres candidatures

 

1 397 784

6,9

50

11,2

Totaux

 

20 387 359

100,0

445

100

Incluant les sièges par circonscription et ceux déterminés par le mode proportionnel. 

 

 

Presentation Ukraine

Accueil

 

 

DEFENSE SECURITE

L'Ukraine:


Donnees generales
Chef de l’Etat et du Gouvernement : Petro Porochenko 
Superficie : 603500 km²
Capitale : Kiev (3,5 Mhab)
Villes principales : Kharkiv (1,5 Mhab), Dnipropetrovsk (1), Odessa (1), Donetsk (1), Lviv (0.85)
Langue (s) officielle (s) : ukrainien/Russe
Monnaie : hryvna
Fête nationale : 24 août

 Climat:

L'Ukraine dans une grande partie de la zone tempérée, à l'extrême sud - subtropicales.

La Culture:

Les deux grandes religions du pays sont l'orthodoxie et l'Église catholique orientale. Les protestants et juifs sont aussi représentés. L'Église Orthodoxe est la religion la plus pratiquée dans le pays.Géographie:
Frontières de l'Ukraine avec la Biélorussie au nord, la Pologne à l'ouest, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie au sud-ouest, et la Russie à l'est et au nord-est. Ses territoires du sud sont baignés par la mer Noire et la mer d'Azov

            

                 Nous Contacter

                

                 01-president

                  02-parliament

                  03-kmu

                   04-ecomonic-reforms

                   05-icc

                   Ukrainian Chamber of Commerce and Industry